mercredi 1 août 2012






Je vous présente mes 4 garçons :
Tête-de-Hareng, Dents-de-Vache, Mange-Poubelles et Ampoule-Man.
4 garçons pas très chanceux mais plein de ressources.

En août dernier, je décidais d'écrire un petit roman. JUSQU'AU BOUT. Sans m'arrêter au bout de 5 pages. Et en prenant le temps.
Un vrai roman donc. Avec un début, un milieu et une fin. C'était mon défi de l'été.
J'avais le titre et la première phrase (comme toujours), restait à "étoffer" (ahahahah)
J'ai passé du temps dans mon bistro à boire des cafés et à taper sans m'arrêter sur mon ordi (j'en rêvais depuis tellement longtemps de cette scène) (en vrai, mon rêve premier était d'écrire toute la journée, assise dans un vieux fauteuil club, un Lagavulin à la main, un feu de cheminée pas loin, l'orage qui éclate, des murs en pierre et un majordome anglais).
Sandrine l'a lu, a pointé de rose les passages pas clairs/redondants, les fautes d'orthographe et de syntaxe. Une aide précieuse.
Elle m'a convaincue, tout comme Séverine et Gwen, de le proposer aux éditeurs.
Je l'ai envoyé.

Alice Jeunesse m'a dit OK.
Le prince des bulots est devenu Le préau des z'héros.

Et en ce moment, je l'illustre.
Il sort en octobre.

MERCI L'ATELIER VIRTUEL !